Note de la fic : :noel: :noel: :noel:

Le Seigneur Noir


Par : Rêve
Genre : Fantastique
Statut : C'est compliqué



Chapitre 1


Publié le 08/06/2010 à 07:03:31 par Rêve

Dans les temps très anciens, au cœur d’un orage, un cri retentit! Une femme venait de mourir en mettant au monde Link.

Les années passèrent… Link grandis dans une grande forêt, son père lui apprenait le métier de bûcheron. Il n’aimait pas ça, il rêvait d’aventure, de gloire et de bonheur. A chaque arbre abattu, il s’imaginait détruisant des monstres ou sauvant une jeune demoiselle en détresse. Sous le regard de son père il devint fort, grand, blond, il avait de magnifiques yeux bleus. Pour ses 15 ans, Link demanda à son père de lui raconter son passé :

« Il y a très longtemps quand ta mère et moi étions encore enfants, un seigneur venu de nul part prit le pouvoir. Notre pays, Suguru, était à feu et à sang. Le désespoir se lisait dans nos yeux. Un jour, deux garçons nommés Zelda et Link tuèrent cet homme impur en sacrifiant leur vie. Toi et ce garçon, vous vous êtes réincarnés. Link tu dois recommencer ta quête car le seigneur noir est revenu à la vie. Retrouve Zelda et sauve le peuple. Adieu mon fils ! »

Link se mit en route, son père lui avait dit que s’il voulait trouver Zelda. Il devait aller chez Jean-François. De longues heures s’écoulèrent, la forêt était immense et il ne serait pas étonné si on lui disait qu’il tournait en rond depuis longtemps. Soudain il vit qu’il était arrivé mais quelle ne fut pas sa surprise, la porte n’avait pas de poignée. Il la poussa, la tira mais ce fut en vain. Elle ne bougea pas. Il resta des heures à la contempler en attendant quelle lui révèle ses secrets, la journée passa puis la nuit. Le lendemain, il s’apprêtait à aller chercher de quoi se nourrir.

Un « BANG ! » retentit, un nuage pris la forme d’une tête et lui cria :
« Tu n’as pas le droit d’abandonner. »
Link se retourna, un lutin le regardait avec de grands yeux.
« Bonjour, trouver la clé de l’énigme tu dois et la porte s’ouvrira… Qu’est ce qui peut te tenir sans te retenir?
- Je pense que c’est ma main lui répondit Link après avoir longuement réfléchi.
-  Bonne est ta réponse »  Lui souffla le lutin avant de disparaître.

Dans un fracas épouvantable la porte s’ouvrit. Il s’engagea dans un couloir débouchant sur une petite pièce. Au fond se tenait un petit homme, caché derrière son bureau on ne voyait que sa tête dépassait. Il fit signe à Link de s’approcher.
«  Tu en as mis du temps pour venir, je suis Jean-François. Zelda ne devrait plus tarder.
-  Mais je devais le trouver !
-  Son père adoptif lui a dit les même paroles que ton père »

Soudain la porte s’ouvrit, une silhouette encapuchonné s’approcha lentement. La porte se ferma, et l’homme enleva son capuchon laissant découvrir ses cheveux châtains et ses yeux verts perçant. Il adressa un sourire à Jean-François et Link. Zelda était enfin arrivé, deux frères se retrouvaient après tant de temps.


Commentaires

Aucun commentaire pour ce chapitre.