Note de la fic : :noel: :noel: :noel: :noel: :noel:

Fantasy Warfare


Par : VonDaklage
Genre : Action, Nawak
Statut : C'est compliqué



Chapitre 1 : Link VS Mario


Publié le 24/03/2013 à 12:19:55 par VonDaklage

C'était une belle journée, une plaine verdoyante accompagnée d'une brise d'été, douce et chaude. Deux personnes ont étés réunies afin de combattre, le sang sera versé. Chacun à une extrémité de la plaine, marchand lentement, savourant la douceur de cette journée qui pourrait bien s'avérer être leur dernière.
L'un d'entre eux portait un haut en toile vert par dessus une légère cotte de maille, surmontant elle-même un haut blanc cassé à manches longues et col ouvert mais lié par de la ficelle blanche formant une croix. Un long bonnet vert vissé sur la tignasse blonde du jeune homme. Des mèches tombant sur le front, volant au gré des vents, s'en allant dans ses yeux couleur saphir, qu'il balayait d'un revers de sa main ganté de cuir. Ses avants-bras étaient enroulés dans un tissu bleu sur lesquels étaient accrochés deux protections en bois, recouvertes d'un cuir légèrement rosé. Il portait un pantalon marron clair recouvert de deux bottes en cuir, remontant presque au genoux. Une lanière en cuir partant de son épaule se séparait en deux branches distinctes, le serrant au niveau des côtes, sur laquelle était pendue son arme rangée dans son fourreau ainsi que son lourd bouclier. Il avait un air fier et vaillant dans ces vêtements. Un nez droit et une bouche habitué à sourire, bien qu'aujourd'hui le sourire ne soit pas au rendez-vous. Ses oreilles pointues captaient les bruits environnants, ces bruits anodins faisant corps avec la nature.
Au loin, il voyait une tache rouge et bleue, cette tâche se rapprochait de plus en plus. Une salopette bleue à boutons jaunes passant par dessus un pull rouge à manches longues, au bout desquelles se trouvaient deux mains gantés de blanc. Deux grands yeux bleux, un visage expressif sur lequel etait posé un imposant nez sous lequel était planté une moustache noire bien garnie. Une casquette rouge, frappée d'un M, vissée sur le crâne laissant entrevoir des cheveux bruns sur les côtés ainsi qu'a l'arrière de son crâne. Les deux se rapprochaient de plus en plus, jusqu'à arriver à une vingtaine de metres l'un de l'autre.

- C'est donc toi Mario ? demanda le jeune homme aux cheveux d'or.
- C'est bien moi, tu dois donc etre Link.

Ils se fixaient, analysant leur adversaire tandis que le vent soufflait un peu plus fort dans leurs cheveux.

- Tu as ta partie de la clé ? demanda le plombier.

Link passa la main sur sa ceinture jusqu'à atteindre sa sacoche et y fouiller, avant d'en sortir une clé et de la tendre devant lui. Une large clé que l'on pouvait voir séparée en deux. Mario fixa la clé et passa la main sur son cou, en tirant un collier auquel était pendue l'autre moitié de clé. Il la tira en avant montrant à Link qu'ils étaient bel et bien destinés à s'entretuer. Les deux ont rangés leurs clés avant de se regarder à nouveau.

- Je ne fais pas ça contre toi, mais Zelda m'attend, dit le Héros d'Hyrule.
- Moi non plus, malheureusement seul l'un d'entre nous pourra retrouver sa princesse, dit le plombier.

Les deux se devisageaient, essayant de capter la possible noirceur de l'autre afin de se motiver à combattre. Link inspira avant que son visage ne se ferme sous l'effet de la détermination. Le chevalier fonçait vers son adversaire afin de lui porter un coup de poing au visage, mais Mario attrapa son poignet, le tira vers lui et lui rentra dedans afin de lui mettre un coup d'épaule dans le sternum, faisant rouler bouler le jeune héros. Link se relevait lentement et semblait beaucoup plus déterminé. Il repartit à l'assaut, enchaînant les coups de poings, que le plombier parvenait à esquiver ou à bloquer. Le moustachu n'était pas en reste, il balancait le plus de coups possible au corps, les confrontant à la cotte de maille. Il tenta de mettre un coup dans l'estomac du jeune homme, mais ce dernier pivota de trois quarts, avant de profiter du fait que son adversaire soit déstabilisé afin de lui placer un uppercut sure la pointe du menton, le faisant tituber en arrière. Link fonçait vers celui qu'il devait tuer et lui mit un chassé en plein dans la poitrine, le faisant reculer jusqu'à s'écraser au sol. L'italien se levait en grimaçant avant de fixer son adversaire. Ils avaient trouvés la motivation pour combattre.
Mario mit la main dans l'intérieur de sa salopette et en sortit une petite fleur rouge avec deux feuilles vertes. Le plombier amenait la plante au niveau de sa bouche avant de la mettre dedans et de la mâcher. Ses habits passèrent du bleu et rouge au rouge et jaune crème. Link se met sur ses gardes, regardant son adversaire et se demandant quels changements autre que vestimentaire s'étaient manifestés. Le plombier laisse ses mains tomber le long de son corps avant de balancer une boule de feu en direction de son adversaire qui a pour réflexe de sauter sur le côté. Il tourne sa tête afin de contempler l'étendue des dégâts et voit que l'herbe est calcinée sur plusieurs mètres de diamètres. Il refait face à son ennemi, qui sourit et qui se met à lancer des rafales sur le jeune homme qui esquive par le biais de roulade et autres sauts. Mario lance une énorme boule vers le Héros qui n'ayant pas le temps d'esquiver tire son bouclier de son dos et le place devant lui afin d'éviter de finir brûler vif. Link passe sa tête lentement au dessus du bouclier, fixant son ennemi dans les yeux, tout en sortant son épée de la main gauche. Les deux hommes sont prêts à en découdre et le jeune Hylien lance la charge tandis que le plombier le bombarde de boules de feu. Link réussit à les bloquer et à les esquiver, jusqu'à arriver au niveau de son rival et de lui mettre un coup de bouclier, brisant sa garde et lui permettant d'enchaîner avec un coup de pied sauté dans la mâchoire.
Le sauveur du Royaume Champignon récupére ses couleurs d'origine, mais il titube. Le Héros du Temps en profite pour tenter de lui porter un coup circulaire, afin de terminer le combat, mais celui-ci s'accroupi au moment où la lame s'approche et revient à la charge en portant un uppercut dans le menton de son assaillant. Link ne marche pas droit et plante son épée dans le sol afin de se stabiliser. Mario en profite afin d'en sortir une petite étoile de sa salopette et son regard s'est durci. Il approche l'objet jaune alors que Link comprend qu'il ne doit pas le laisser faire, mais c'est trop tard. L'italien s'illumine de l'interieur, rayonnant et brillant tel un soleil. Les deux hommes foncent l'un sur l'autre et Link a le réflexe de donner un coup latéral à son adversaire, mais la lame rebondit dessus. Link demeure incomprehensif suite à ce qui vient de se passer et n'a pas le temps de comprendre qu'il se prend un coup de poing dans le foie suivi d'un coup de genou dans le nez. Link cherche à se protéger en reculant, mais son adversaire ne lui laisse pas de repis et d'un seul coup envoie valser son bouclier. Link a un bras en l'air, presque déséquilibré, et Mario tente de lui porter un crochet, mais Link a le réflexe de reculer son menton. Le jeune homme tente un salto arrière et arrive hors de portée de son adversaire. Il récupère ensuite son bouclier et fait à nouveau face à son ennemi qui court vers lui.
Le jeune blond range son épée et laisse le danger venir à lui et lorsque celui-ci tente de l'atteindre au visage, il s'appuie sur son bras et son épaule et passe dans son dos. Il atterrit sur ses jambes et tire son épée de son fourreau et tente un coup latéral cette fois, mais le plombier l'arrête avec ses deux mains, un sourire se dessinant sous sa moustache. Soudain, la lumière émise par le moustachu disparait et Link comprend instinctivement se qu'il se passe et bouge rapidement son épée, lacerant ainsi les paumes de son rival, qui a pour simple mécanisme de défense de reculer. Le jeune homme poursuit son assaut, enchaînant avec des coups d'estoc et des coups horizontals, effleurant Mario à chaque fois et lui déchirant légèrement ses habits et sa peau. Link a repris la main dans cet échange et tente de finir son ennemi d'un coup de lame sauté, mais le plombier l'evite au dernier moment avant de le percuter de l'épaule lorsque celui-ci se redresse. Link tombe sur les fesses, l'épée au sol, alors que son adversaire court, jusqu'à arriver à une distance de vingt mètres. Link se redresse et ramasse son arme tout en gardant le plombier dans son champ de vision.
Ce dernier fouille dans sa salopette et en sort un énorme champignon, sous le regard impuissant du jeune Hylien.

- C'est pas vrai... dit Link.
- Tout se joue sur ce champignon, dit le plombier l'air pensif.

Il mange alors le champignon en quatre bouchées sous les yeux de son ennemi qui n'a pas la force de l'en empêcher à temps. Aussitôt avalé, le plombier atteint la hauteur de 4m50 et son poids évolue en conséquence. Il fonce vers le chevalier vert et lui met un coup de pied, mais ce dernier a le réflexe de se protéger avec son bouclier, cela ne l'empêchant pas de voler sur une trentaine de metres et lui faisant retourner la terre à son atterrissage. Link est recouvert de terre, peinant à se relever, laissant son bouclier à terre, n'ayant que son épée pour affronter le géant au loin. Soudain, une voix résonne dans sa tête.
L'espace autour de lui disparaît et une surface noire, infinie prend sa place. Dans le ciel flotte trois triangles équilatéraux, symbole de la triforce. Symbole qui rayonne sur le gant présent sur sa main droite. Une silhouette fantômatique apparaît finalement devant lui.

- Ô, toi Élu, tu as réuni la Triforce. Un souhait peut t'etre accorder, quel est-il ?
- Je veux avoir le pouvoir de vaincre Mario et de protéger Zelda pour le restant de mes jours, dit-il plein de convictions.
- Bien...

Le symbole sur son bras se met à briller fortement, jusqu'à ce qu'il ne devienne trop brillant, forçant le Héros à fermer les yeux. Lorsqu'il les rouvre, le symbole a disparu, mais il se sent différent. Il sert son épée et se divise en quatre Link, un rouge, un violet, un bleu et un vert. Le rouge sort son lance-pierre et l'arme alors que le violet sort son arc et tire plusieurs flèches sur Mario. Le vert et le bleu fonce sur le géant, l'attaquant aux jambes, mais ce dernier les envoie rapidement bouler d'un coup de pied. Les quatre Link sont donc réunis en un point et se mettent à courir en bloc, jusqu'à se réunir en une masse informe et ténébreuse dont émerge un loup noir au pelage d'or par endroit et dont les yeux sont semblables au Saphir. Mario lui lance des rochers à mesure qu'il approche, mais la bête les esquive toutes, avec une facilité déconcertante et saute afin d'atteindre le plombier à la gorge, mais il se protège avec son avant-bras. Le loup le lui lacère avec ses crocs et griffes sans montrer la moindre émotion, tandis que le géant secoue son bras afin de s'en débarrasser, avant de placer un puissant coup dans l'animal, l'envoyant s'écraser une vingtaine de mètres plus loin. Le noble animal se redresse et secoue rapidement la tête avant de se remettre à marcher lentement et de récupérer une forme humaine. Dans sa main droite, il tient fermement Excalibur alors que dans sa main gauche, il tient un masque par les orifices, le masque de puissance des Fées. Il s'arrête à une quinzaine de mètres de son adversaire et pose le masque sur son visage.
Le ciel passe alors du bleu au gris, les nuages s'amoncelant à vitesse grand V, le tonnerre s'appretant à gronder. Son apparence entière change alors. Sa tunique est remplacée par un plastron lourd surmontant un long haut blanc lui arrivant jusqu'au milieu de la cuisse, donnant l'impression d'une jupe. Une sorte de collant bleu marine lui recouvre le corps, des mains aux jambes. Sur son front est apparu un symbole rappelant un V bleu et d'autres symboles, rouges cette fois, encerclent ses yeux. Ses yeux aussi ont changés, ses pupilles ont littéralement disparues, ne laissant qu'un ensemble laiteux, lui donnant un regard dépourvu de bienveillance contrairement à plus tot. Son épée n'est plus cette noble lame forgée par les flammes des trois dragons, c'est devenu un instrument de mort massive, une longue épée à forme hélécoïdale dont les hélices s'entremêlent à la manière d'un brin d'ADN. Le jeune et valeureux héros qu'était Link laisse sa place au Dieu destructeur sans pitié qu'est Oni-Link.
Mario regarde son adversaire et se décide à l'écraser avant que son champignon ne fasse plus effet, mais Oni-Link lui envoie un rayon d'energie d'un revers de lame en plein dans le torse. Le géant titube suite à la puissance de l'attaque et passe la main sur la zone ciblée, et voit que son gant est teinté par son sang. Le dieu de la destruction lui a fait cela par un seul revers de l'épée, sans bouger d'où il est. Mario commence à avoir peur mais sait qu'il n'a pas le droit à l'échec et fonce à nouveau. Le Dieu l'acceuille alors par une rafale de lames d'energie, tailladant le corps bedonnant du plombier. L'italien saigne à flots, luttant contre la douleur afin d'avancer et réussit à arriver devant son adversaire, le regardant de haut mais ne l'impressionnant pas le moins du monde. Au moment où il veut l'écraser avec un coup de poing, il récupere sa taille initiale et tombe sur le démon qui ne bouge pas d'un pouce. Le plombier recule alors, un éclair éclate, il éclaire le visage de son ennemi, un sourire démoniaque y est inscrit. Mario a peur et Oni-Link sourit. Le chevalier saisit son rival par la gorge et le soulève. Il le maintient plusieurs secondes, regardant celui-ci se débattre tant bien que mal avant de le laisser tomber afin de l'acceuillir avec un coup de genou dans le ventre pendant sa chute. Mario se tient l'estomac, sentant ses côtes cassées perforant ses organes internes, tout en crachant du sang et en essayant de ne pas tomber. Link sourit. Son épée raccourci le sauveur du royaume champignon. Son corps reste immobile durant trois secondes avant de s'effondrer sur lui-meme tel un pantin desarticulé. La tête elle, est plus loin et on peut lire l'incompréhension sur son visage. Le visage du démon se craquèle, jusqu'à se fissurer et casser tel un vase en terre cuite. Link et son épée récupèrent leur apparence habituelle et le ciel redevient bleu. Le Héros contemple l'étendue des dégâts autour de lui et son coeur s'en serre. Son regard se pose sur sa victime, décapitée, au corps mutilé, dont pend la chaîne dont à besoin le Chevalier afin de sauver sa princesse. Il la tire, non sans éprouver de la pitié pour le corps sanguinolant de son rival avant de se relever.

- Je suis désolé, je n'ai pas le temps de t'enterrer... Repose en paix, murmure-t-il.

Il récupère ensuite son précieux bouclier avant d'assembler les deux morceaux de clé, afin d'en créer une unique. À ce moment la, une épaisse porte noire apparaît devant lui, dont le centre possède une serrure. Link lance un dernier regard à celui qu'il vient de défaire et insère la clé dans le trou. La porte disparaît alors, ne laissant que l'encadrure et un vaste et long couloir obscur dans lequel le jeune Hylien s'aventure en courant.

- J'arrive Zelda, attends-moi, dit-il.


Commentaires