Note de la fic : :noel: :noel: :noel:

Ma voisine, quelle bombe


Par : -FIC-Voisine
Genre : Nawak
Statut : C'est compliqué



Chapitre 1


Publié le 15/08/2008 à 16:00:39 par -FIC-Voisine

CHAPITRE 1 :

Mon nom est Karim Abdul Raman Rass El Zgandah mais ici, tout le monde m'apelle Karim ou parfois Abdé. J'ai donc 16 ans, bientôt 17 et je vis dans une maison dans la banlieue lyonnaise depuis presque 6 ans.
Chaque jour, je vais au lycée du coin ou j'était en classe de seconde, mes résultats sont du genre satisfaisants et, sans être populaire j'avais autant d'amis que j'en souhaitais : 0... L'amitiè ne m'a jamais vraiment interessé, j'ai bien quelques copains mais c'était juste histoire de parler du match de foot de la veille, de celui de COD4 ou encore des Kikoos de la classe. Avec les filles je m'entends assez bien, mais je suis trop timide pour leur demander de sortir avec moi, et surtout.. ça ne m'interesse pas non plus xD Et puis je n'ai pas le temps, car à part être Gamer Hardcore, je passe aussi beaucoup de temps pour mon loisir favori : l'espionnage de voisins! Chaque jour c'était l'occasion de voir des choses banales se produire, mais le fait que ce soit dans l'intimitè des gens m'amusait beaucoup, c'était presque de l'obssession :p
Jusque là, je n'était pas vraiment gaté niveau voisinnage, à ma gauche, un couple de vieux dont le mari avait remporté "une médaille d'argent au JO de Stockholm dans une épreuve de pétanque" disait-il, en fait il s'agissait d'une compétition locale dont il avait été classé 4ème.. Vous l'aurez compris, le pauvre Hervé n'a plus toute sa tête... Aussi, à ma droite il y avait la famille Dessaut, deux garçons une fille... tous témoins de jéhovah.
Mais ce matin, une autre famille venait occuper la maison d'en face qui n'avait plus été habitée depuis 7 ans, on racontait que c'était parcequ'elle était habitée par une petite qu'on pouvait entendre dire crier dans la nuit, mais je n'y crois pas, il faut dire que le coin est surtout très pourri !
Le premier camion transportant leurs meuble m'a permis de voir à quoi ils ressemblaient, il y a donc tout d'abord le père, la cinquantaine, très sérieux et posé tout ça mais la mère est totalement différente, elle est comment dire... magnifique ! Elle doit avoir une quarentaine d'année, mais c'est le genre que la vieillesse rends plus belle et qui garde la forme, et elle n'a pas l'air de le cacher avec son débardeur assez décolleté et son mini short. En fait, je risque d'être très troublé par cette femme si elle vient à me parler :s
Après quelques minutes, c'est au tour du fils de venir les aider, et.. quelle horreur, c'est un tecktonik, je ne vais donc pas m'attarder sur sa description... Passons à la suite, et celle ci est superbe ! C'est une fille d'environ 18 ans dotée d'une magnifique chevelure noire et d'un corps somptueux qui n'est pas sans rappeler celui de Jennifer Love Hewitt, mon actrice préférée : http://www.forum-auto.com/uploads/200507/sonis.bart_1121444015_jennifer_love_hewitt_1113200282529pm991.jpg belle, mince et discrète. Cette dernière ne s'attarde pas pour aider ses semblables, elle rentre direct dans sa nouvelle maison ce qui m'a donné l'impression qu'elle n'était pas toute joyeuse...
Après cette petite page d'espionnage, c'est au tour de mes parents de rentrer à la maison, Fatima-Zohra et Hakim, tout deux viennent du Maroc et se sont installès ici il y a plus de 20 ans, ils ont fondé leur propre entreprise d'import export qui marche plutôt bien, ce sont des musulmans sans histoires, pas de barbe ni de voile, juste les 5 prières par jour et le Ramadan, quant à moi, je ne fais que le ramadan pour l'instant car je ne maîtrise pas l'arabe pour prier.
A ma grande surprise, mes parents se sont attardès à parler avec les nouveaux voisins avant de rentrer, ils ont l'air de sympathiser. Puis dès qu'ils rentrent :

"Karim descends nous voudrions que tu nous aides à déménager les meubles avec les voisins"

OMG il est Samedi et j'ai une partie Hyper importante sur COD4 contre la team =FFK=, qu'est-ce que je vais choisir :s


Commentaires

Aucun commentaire pour ce chapitre.