Note de la fic : Non notée

La Penséedeo du jour


Par : Aradied, RedSky, edwado, Loiseau, Arbu, naon, Cuse, snake-of-fire, Conan, Gregor, Nemesisvsjill, Tigrou, VonDaklage, Droran, GreenStatik, Remedy, hui, Sheyne, Nirvana, Salmanzare, MotherFakeur, Bionus, PoulpeDeNoel
Genre : No-Fake
Statut : C'est compliqué



Chapitre 468 : Qui chevauche mon sexe : http://s4.noels


Publié le 24/02/2012 à 13:24:46 par Droran

La 467e Penséedeo du jour : vendredi 24 février.

Ce matin, plutôt que de me mettre à penser, j'ai eu l'envie de remplir un gant avec de l'eau et de lui faire chevaucher une bouteille de ketchup :

http://s4.noelshack.com/mobile/up/20120224_101007-fe1437ff89.jpg

Et une bouteille de Coca-cola :

http://s4.noelshack.com/mobile/up/20120224_100748-88f06e6223.jpg

http://s4.noelshack.com/mobile/up/20120224_100712-0524829299.jpg

Intérêt ? Aucun :noel:

Déjà que je n'ai pas eu le temps ce matin, j'aurais pu m'arrêter aux photos pour poster plus vite, mais non. Maintenant qu'on a tous bien rigolé, passons à la Penséedeo :

Comme depuis quelques jours, il fait beau et chaud. Cela m'avait manqué et du coup je suis assez inspiré pour vous fournir quelques conseils bien (in)utiles :
-Pour allumer une console de jeux video, appuyez sur le bouton "play" ou "power".
-Un livre ou une BD se lit de gauche à droite SAUF (attention il y a un piège) si c'est un manga, qui lui se lit de droite à gauche. En cas de doute, fiez vous à la grosse image sur la couverture pour savoir par où commencer votre lecture.
-Pour marcher, mettez un pied devant l'autre.
-Pour courir, la même chose mais en plus rapide.
-Ne mangez pas plus de 16 chocolats d'un seul coup si vous ne voulez pas tomber malade.
-Pour qu'un lit soit bien fait, il suffit de laisser quelqu'un le faire à votre place.
-Un coup dans le tibia fait mal. Un coup dans les couilles peut faire perdre connaissance. (pensez y les filles)
-Euh...Bon, j'arrête de jouer au con :noel:

La video du jour - qui va bien avec cette Penséedeo :



La fic (à lire) du jour :

Je déterre cette vieille chronique qui chaque jour vous fera découvrir un des nombreux textes du site, en attendant qu'une chronique audio/video soit mise en place chaque semaine. Aujourd'hui je compte (rapidement) vous parler du texte de PaulAllender : La mésaventure d'Aliz

http://noelfic.fr/integrale.php?titre=8330&chap=1

Une oeuvre ambitieuse

Ce texte nous est présenté par PaulAllender comme étant la première partie de «Ne te méprends pas», un drame contemporain qui se devellopera à travers deux autres segments ; qui vaudront certainement la lecture.

Aliz et Ace, Ace et Aliz

La mésaventure d'Aliz, c'est par dessus tout une romance. Une histoire bien loin de l'habituel récit d'ado' qu'on trouve par pelletées sur le site ou sur les forums. PaulAllender n'a pourtant nullement besoin de puiser dans l'originalité pour rendre son texte digne d'intérêt. Non. Son inspiration, il le trouve dans les côtés interessants de la jeunesse - dont «La mésaventure d'Aliz» se veut être le reflet. PaulAllender réussit à faire réagir le lecteur, qui retrouvera chez les protagonistes les réactions et dialogues typiques des jeunes d'aujourd'hui : tous comme nous tous, ces derniers peuvent tout autant passer pour de parfaits crétins que paraitre très intelligents ; sans chercher à se détacher des clichés de la jeunesse, c'est avant tout vers le réalisme que se tourne PaulAllender.
Autant vous dire que j'ai été conquis tout autant par les personnages de Ace et d'Aliz à qui l'on finit par s'attacher, que par les dialogues très bien écrits, réalistes, et une intrigue interessante.

À la limite du polar

N'allez pas croire que PaulAllender oserait nous pondre une simple amourette entre adolescents. Non. Cela serait trop facile, et je ne serais pas autant emballé si c'était le cas. Les personnages sont complexes et, si le premier chapitre vous laissera penser à une rencontre facile, vous serez surpris de voir que cela ne fera que pousser Ace à entreprendre sa quête initiatique ; la jeune Aliz est bien mystérieuse et c'est une intrigue presque policière qui se lance. Tout comme les textes de Conan (auteur de la trilogie amorcée par "l'homme qui valait trois cartouches" ou encore "Paris by Night"), «La mésaventure d'Aliz» se la joue illégal et flirt avec ce qui se passe dans l'ombre. Trafic de drogue, entre autre. Non seulement touchante, l'histoire n'écarte pas la violence et les rebondissements. Comme le suggère le titre, ne vous méprenez pas.

Cette fic' étant mon coup de coeur de ce début d'année, je vous invite à la lire, ne serait-ce que pour vous faire votre propre avis :coeur:


Commentaires