Note de la fic : Non notée

La Penséedeo du jour


Par : Aradied, RedSky, edwado, Loiseau, Arbu, naon, Cuse, snake-of-fire, Conan, Gregor, Nemesisvsjill, Tigrou, VonDaklage, Droran, GreenStatik, Remedy, hui, Sheyne, Nirvana, Salmanzare, MotherFakeur, Bionus, PoulpeDeNoel
Genre : No-Fake
Statut : C'est compliqué



Chapitre 459 : 'Peux pas, j'ai pas de mains !


Publié le 15/02/2012 à 07:15:36 par Droran

La 458e Penséedeo du jour : mercredi 15 février.


Tout à l'heure je relisais l'ancienne Penséedeo dans laquelle Motherfakeur parlait des pâtes, en me disant que ce mec était totalement dans le vrai. D'ailleurs, pour reprendre le sujet, ces temps-ci j'en mange beaucoup (des pâtes). Tous les jours depuis deux semaines, en vérité. Sisi, je vous jure. Mais ne me jugez pas, ça ne fait pas de moi un expert en préparation de pâtes ; et cela même si je traîne des années d'expérience derrière moi :-(


Prendre une casserole, à moins de ne pas avoir de mains (comme la fille dans la pub Clipso control de Seb) ça tout le monde sait faire. La remplir d'eau n'est pas non plus un problème si vos canalisations ne sont pas gelées. On est également tous d'accord pour dire que si l'étape suivante (mettre l'eau à bouillir) neccessite d'agir sous la surveillance d'un adulte, elle reste peu compliquée à mettre en oeuvre. Non. L'étape où je sèche, c'est celle où il faut ajouter le sel :/ Sans même en arriver à me demander quelle quantité je dois verser dans l'eau, je me retrouve à ne pas savoir si je dois attendre que la flotte se mette à bouillir ou/et que les pâtes soient immergées pour y verser ce foutu sel. M'enfin, comme je suis feignant je blinde toujours la casserole de sel avant de l'abandonner le temps que son contenu entre en ébullilave. Après ça (si je me souviens avoir mis de l'eau à chauffer) arrive l'étape la plus pire, celle du dosage de pâte, et du temps de cuisson...

Mais ça je vous en parlerai demain, c'est l'heure de petit-déjeuner : je vais me faire des pâtes.


L'effrayante video du jour :




À ceux qui voudraient me reprocher d'avoir oublié l'huile, je répondrai que je ne suis pas le genre d'homme à lâcher un "Ma che ! Bellissimo !" en prenant un air italien tout en versant de l'huile dans de l'eau...


Commentaires