Note de la fic : Non notée

La Penséedeo du jour


Par : Aradied, RedSky, edwado, Loiseau, Arbu, naon, Cuse, snake-of-fire, Conan, Gregor, Nemesisvsjill, Tigrou, VonDaklage, Droran, GreenStatik, Remedy, hui, Sheyne, Nirvana, Salmanzare, MotherFakeur, Bionus, PoulpeDeNoel
Genre : No-Fake
Statut : C'est compliqué



Chapitre 447 : Ta tartine est tombée dans le bol !


Publié le 27/01/2012 à 07:11:38 par Droran

La 446e Penséedeo du jour : Vendredi 27 Janvier


Qui dit gosse, dit jeu.

Lorsque j'étais petit, j'avais une putain de créativité. Aujourd'hui c'est encore plus ouf parce que je ne me sens plus à pouvoir rédiger des news presque chaque jour sur la page d'accueil d'un site internet, mais plus jeune c'était déjà pas mal. On peut dire que je rigolais bien (car oui, à une époque je me marrais encore). Mon imagination s'est peut-être retournée contre moi dès ma crise d'adolescence, en tout cas avant cela c'était l'éclate ; mais de tout ce dont je me souviens, je ne parlerai que d'un seul jeu dans cette Penséedeo. (comme ça je pourrai en faire plusieurs, voyez l'astuce)

Plus jeune, avec les frangins (pour qui ça interesse, j'ai quatre plus jeunes frères, mais à l'epoque je n'en avais encore que deux, c'est donc d'eux qu'il est question dans cette pensée - en plus les autres je ne sais meme pas à quoi ils ressemblent aujourd'hui) on s'inventait souvent des jeux sympas. Le genre de trucs que n'importe qui (dont moi-même) trouverait con aujourd'hui, mais qui à l'époque était génialissimement cool et "trop frais". La plupart du temps je trouvais l'idée de base, puis en s'y mettant, les deux autres finissaient par l'améliorer en inventant de nouvelles règles, que ce soit au niveau du gameplay ou de la manière de jouer. (les jeux IRL, on peut les patcher comme on veut lorsqu'on a une bonne équipe de devellopeurs - prenez pour exemple toutes les déclinaisons Monopoly : des mises à jour honteuses (toujours la même chose) vendus au prix fort sous excuse de collection - d'ailleurs les équipes de dévelopement de Call of duty s'inspirent de cela depuis 2007)
Quand on est petit, qu'on soit du genre à rester assis dans un fauteuil à râler "maman je m'ennuie !" ou à courir dans tous les sens en hurlant comme un connard pour emmerder le monde, on aime pas s'ennuyer. Pour cette seule raison, un gamin dégourdi -même autiste- sait toujours se débrouiller pour trouver à s'occuper. Chez moi, comme tous les gosses, on aimait les magazines : Les catalogues de noel, les Picsou Magazine (même plus tard, vers 2002, j'adorais les BD Bionicle et les rubriques Coin Coin), le Journal de Mickey (Si quelqu'un peut me renseigner, à l'époque j'aimais une courte BD qui y paraissait : je m'en souviens peu, mais je crois qu'il s'agissait d'un personnage - sorte de boule jaune- dans un jeu video ; c'etait marrant, un peu comme la BD Game Over de Midam) ; et toutes sortes de mensuels illustrés autres que des BD cartonnées...

Tous ces trésors, on les massacrait ! :sournois: (Ouais, j'étais déjà comme ça à l'époque, complètement rebelle et en marge de cette putain de société)

S'il y avait bien une chose qu'on aimait, c'était les jeux de cartes. La mode Pokemon était passée depuis un petit bout de temps (je me souviendrai toute ma vie de la première carte que j'ai eu contre je ne sais plus quoi à je ne sais plus qui : celle de herbizarre :snif2: J'étais tout fou, une véritable petite boule de bons sentiments à cette époque - et par la suite j'avais pu l'échanger contre un pikachu...et son énergie éclair ! Tavu ?! Qui c'est le roi du troc ? Yeah mother fucker ! Avec le recul, je crois que je me suis fait arnaquer, mais j'avais deux cartes et plus une, et j'adorais Pikachu, alors n'en parlons plus...) et les modes Yu-Gi-Oh ! et Magic (et encore plus tard Duel Masters) n'allaient pas tarder à arriver. À la fois inspirés et visionnaires (aussi en retard qu'en avance sur notre temps), nous décidions de créer notre propre jeu de carte :cool:
Pour ce faire, armés d'une paire de ciseaux, nous découpions joyeusement tout ce que nous pouvions trouver dans nos albums bien funs (chacun dans notre coin afin de garder secret nos trouvailles jusqu'à l'heure des affrontements) avant de ranger nos petites images en très gros tas dans un dossier, pour ne pas les perdre. Aucune restriction, la liberté de choix était totale ; et pour cause : notre jeu n'avait pas de règles :fou: ( ou une ou deux après patch :hap: )

Pour le jeu, chaque joueur se mettait en face de l'autre (deux joueurs max, car à trois c'était l'injustice et le bordel), son immense tas de personnages et objets découpés posé à coté de lui. À partir de là, Freestyle ! Se jouant presque comme un jeu de bataille classique, le tout prenait une tournure ridicule mais jouissive :bave:

:d) Je pose un poulpe à tentacule/ mon adversaire pose un gnome innocent : Mon poulpe l'etouffe et lui brise tous les os ; je gagne et récupère la carte de mon adversaire :fier:
:d) Je pose un homme armé d'un couteau/mon adversaire pose un robot métallique : mon arme est inefficace, mon personnage se fait démolir la gueule par le robot ; mon adversaire récupère ma carte.
:d) Je pose un personnage aux yeux bizarres / si le personnage de l'adversaire a des yeux, je l'hypnotise et gagne sa carte SAUF s'il porte un bandeau et une arme, auquel cas il se couvre le visage et crève les yeux de mon personnage :hap:
:d)Le personnage de l'adversaire a un instrument de musique/ si mon personnage a des oreilles, il s'endort/explose/crève/ne peut plus contrôler son corps, et j'ai perdu :-(
:d) Je pose un paquet de kinder délices découpé dans un magasine E.Leclerc / l'adversaire pose un personnage qui a une bouche : celui-ci meurt pas ingestion de poison (omagad u.u') et perd SAUF s'il n'a pas de bouche, auquel cas c'est moi qui perd mon paquet de kinder délices :snif2:

Bref, freestyle total, on inventait n'importe quoi sur le moment sans jamais sortir la même connerie, c'était marrant. Complètement con, aussi :noel:
J'ai réussi à trouver un jeu encore pire, mais je vous en parlerai peut-être dans une prochaine Penséedeo, si vous me le demandez. Miaw, je pense n'avoir encore jamais raconté cela à qui que ce soit, pas même à Kim, qui passera peut-être sur le site et lira cette pensée. Je suis content de m'en être souvenu, j'espère que cela vous a amusé quelques minutes :3

Merci de fréquenter Noelfic. Un gros merci à vous :)
En parlant du site, je profite d'avoir toute votre intention pour vous demander de continuer à faire en sorte que règne la lolitude et la bonne entente sur Noelfic : Pas de conflits sur le site (ou alors sur le chat, que je puisse bannir par ip un(e) des concerné(e)s pendant une ou deux heures. Sinon en dehors de NF, je m'en fous), le respect des autres membres sur le Chat, et c'est déjà bien...
En ce moment, presque tout est ok à ce niveau là.

Pour la video d'aujourd'hui, je vous donne un lien menant au passage le plus épique qu'Arbu (l'admin du site) ait pu vivre en tentant un Marathon Metroid Prime l'an dernier (une idée folle qui consistait à terminer les trois Metroid Prime à la suite, en hypermode, et sans dormir) : passez directement aux alentours de 46' :oui:

http://www.livestream.com/gdcstreamers/video?clipId=pla_1897375a-d92f-41ec-b333-66a88e78de77


Miou miou

À demain pour une nouvelle Penséedeo :)


Commentaires