Note de la fic : Non notée

La Penséedeo du jour


Par : Aradied, RedSky, edwado, Loiseau, Arbu, naon, Cuse, snake-of-fire, Conan, Gregor, Nemesisvsjill, Tigrou, VonDaklage, Droran, GreenStatik, Remedy, hui, Sheyne, Nirvana, Salmanzare, MotherFakeur, Bionus, PoulpeDeNoel
Genre : No-Fake
Statut : C'est compliqué



Chapitre 107


Publié le 25/09/2009 à 00:50:07 par Droran

Pas plus tard que tout à l'heure, alors que je cherchais un thème pour la Penséedeo, Neoblast27 a trouvé celui qu'il me fallait.

La Penséedeo du jour : Vendredi 25 décembre...ou septembre...peu importe, il fait froid

Vous savez ? Parfois, il m'arrive d'entendre des choses étranges quand je suis seul chez moi. Sur le coup, je m'interroge, puis je finis par me dire que ce n'est rien. Mais au fond de moi, je sais très bien de quoi il s'agit, que je ne suis jamais seul.

Les fantômes

La nuit, ils nous murmurent des phrases, vous glacent le sang en vous frôlant. Ils font naitre l'angoisse dans votre esprit, vous faisant croire qu'ils sont partout, dans les toilettes, dans la salle de bain, dans votre chambre...etc

Et si je vous racontais une histoire ? L'histoire d'un homme, qui après avoir trop bu, mit fin à la vie de toute sa famille. Je ne vais pas entrer dans les détails pour ne pas choquer les plus jeunes, remerciez-moi. C'est chez moi que cette histoire s'est déroulée, peu avant que moi et ma famille n'emménagions, comme par hasard. Je vais rapidement faire tomber le masque en avouant que je mens, mais faisons comme si c'était vrai.

Ils sont autour de moi, essaient de communiquer avec moi à l'aide de signes. Dans la salle de bain, parfois, après avoir jeté un coup d'œil dans le miroir, je tourne la tête, puis en la retournant à nouveau vers lui, j'aperçois quelqu'un qui fuit mon champs de vision, je me retourne immédiatement, mais il n'y a personne. De quoi hurler pendant cinq bonnes minutes en courant vers l'extérieur. Ou en encore pire, la nuit, en se baladant sans allumer aucune lumière, because vous connaissez la maison par cœur et vos yeux sont habitués à la nuit, vous ouvrez une porte, et apercevez un visage juste une fraction de seconde avant qu'il disparaisse. Là, vous courrez allumer les lumières.

:peur: De quoi ne pas en dormir la nuit :peur:

Ne parlons même pas du fait qu'un d'eux pourrait avoir l'envie de s'en prendre à vous quand vous êtes seul, et cela à n'importe quel moment.

Mais de toute façon vous n'y croyez pas, pas vrai ? :sournois:





Commentaires